• Lun - Sam - 08:00 - 20:00

  • +216 94 382 300 | +33 9 74 76 80 89

quel suivi apres une chirurgie dobesite

Quel suivi après une chirurgie d’obésité?

La chirurgie bariatrique, apporte une réduction de la taille de l’estomac ainsi que toute éventuelle longueur de l’intestin sue la base de deux approches:

1-Les pures procédures restrictives, qui permettent de restreindre l’absorption des aliments par la  diminution de la capacité de l’estomac à recevoir des aliments et de l’apport calorique journalier par la pratique de l’anneau et la sleeve gastrectomie.

2-Les procédures «mixtes» restrictives et malabsortives, qui permettent à la fois de réduire la quantité de nourriture et de zapper les sécrétions biliaires et pancréatiques à travers la technique de by-pass gastrique qui entraîne une perturbation de l’absorption des graisses.

Bien qu’elle ne soit pas une chirurgie esthétique, il faut que le patient revienne à la conscience que seul le suivi permet d’éviter des complications parfois graves ou des reprises de poids pouvant être importantes. En effet, plus de la moitié des patients ayant subis une chirurgie bariatrique encourent de graves complications et risquent de développer des séquelles importantes au moyen et long terme lorsqu’ils sont mal accompagnés.

Pourquoi un suivi médical?

Pendant les premiers mois qui suivent une chirurgie d’obésité, l’excès de poids va descendre facilement sans complications.

Durant les mois suivants, il serait plus compliqué de perdre du poids avec l’apparition de paliers dans la courbe de poids surtout chez une femme qui peut tomber enceinte, l’arrêt des exercices sportifs ou la reprise des mauvaises habitudes alimentaires. Ainsi, l’opération serait de moins en moins efficace.

Le suivi suite opératoire après une chirurgie bariatrique demeure absolument nécessaire et fondamental.

Importance de l’éducation thérapeutique:

Une telle éducation, thérapeutique permet de maitriser:

  • L’équilibre alimentaire,
  • Importance de l’exercice des activités sportives,
  • Tenir un journal de bord, afin de discuter la progression de la perte d’excès de poids.

Suivi suite opératoire d’une chirurgie bariatrique, comment ça marche?

Suivi auprès du nutritionniste:

Un programme d’une durée de plusieurs mois, est mise en place pour permettre de faire le suivi du comportement alimentaire et de ses changements.

En effet, les mauvaises habitudes on tendance à revenir tout doucement, sans se rendre compte que la courbe de poids va devenir stagne ou remarquer une petite reprise de poids par le développement de muscles ou de la graisse que seul le nutritionniste est en mesure de déterminer.

De plus, il à pour rôle d’encourager pour l’aider à poursuivre la perte de poids.

Suivi auprès du chirurgien:

Le chirurgien, connait parfaitement l’état du patient et saura diagnostiquer les éventuels problèmes qui peuvent survenir après l’opération par la prescription d’examens complémentaires nécessaires au diagnostic et fournir les conseils utiles pour un résultat optimal.

Suivi auprès du psychiatre:

La perte d’excès de poids est associée à importante perte de volume qui pose un véritable problème comportemental. En effet, le patient ne se retrouve plus et il n’arrive pas à s’habituer à sa nouvelle silhouette corps.

C’est ce qui nécessite, une ou plusieurs consultations chez un psychiatre qui va aider le patient à franchir le cap. Sachant, qu’un tel suivi ne doit pas être interrompu.

Tags:
Categories:
Bypass gastrique et diabète type 1

Bypass gastrique et diabète type 1

Les notions de surpoids et d’obésité, font référence à une accumulation anormale ou excessive de la graisse corporelle qui constitue un risque pour la santé et en particulier pour certaines maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou le cancer. Il s’agit, d’un problème propre aux pays à revenu élevé où le surpoids et l’obésité augmentent d’une  façon spectaculaire par rapport aux pays à faible ou moyen revenu et surtout en milieu urbain.

Les statistiques montrent qu’une personne obèse a 3 fois plus de risque d’être diabétique en comparaison avec une personne non-obèse. En effet, plus le surpoids est important, plus la quantité de graisse dans l’organisme serait importante ainsi que l’augmentation de la glycémie.

Une glycémie qui n’est plus régulée par l’insuline, est responsable de l’installation de  l’hyperglycémie et le développement du diabète chez une personne obèse comme conséquence de l’excès de poids.

Diabète de type 1, de quoi s’agit-il?

Le diabète, consiste en une maladie qui se traduit en une glycémie trop élevée à cause du manque ou mauvaise gestion de l’insuline.

Le diabète 1, apparaît le plus souvent lors de la période d’enfance, à l’adolescence ou au début de l’âge adulte et rarement chez une personne plus âgées en touchant 10 % des personnes diabétiques. Autrefois connu sous le nom de diabète «juvénile», il consiste en une absence totale de la production de l’insuline, en effet, une personne diabétique de type 1 est dépendante des injections quotidiennes d’insuline ou une pompe insuline qui assure sa survie. Pour la lutte contre une telle maladie, plusieurs types d’approches sont recommandées et dont le  changement de ses habitudes de vie est la plus facile ou une approche médicamenteuse afin de  limiter l’absorption des acides gras.

Bypass et diabète type 1, une procédure plus efficace que les médicaments.

Le by-pass gastrique, est une technique de chirurgie bariatrique, qui permet restreindre l’absorption de la nourriture et qui demeure une solution plus efficace que les traitements traditionnels de contrôle du diabète chez un patient obèse. Aux USA, un essai clinique auprès de 150 patients diabétiques de type 1 qui souffrent d’une obésité à des degrés divers pendant 12 mois et comptaient 66 % de femmes de 49 ans en moyenne et soumis à des traitements différents d’obésité. Cette étude, à montrée que les patients ayant subis une opération de by-pass gastrique étaient de 3 à 4 fois plus en mesure de pouvoir contrôler leur diabète ainsi que la réduction de la dépendance aux antidiabétiques. Une seconde étude menée à l’université catholique de Rome qui s’est basée sur une méthodologie similaire à première étude, à donné des résultats spectaculaires qui confirmaient la plus grande efficacité de la chirurgie bariatrique de by-pass gastrique.

Categories: