sleeve endoscopique

Sleeve gastroplastie endoscopique pour le traitement de l’obésité

L’obésité est considérée comme étant un problème de santé public majeur. Sa prévalence en Europe est comprise entre 4 et 36.5 % selon les pays. A titre d’exemple, elle serait en France de l’ordre de 15.5 %, et elle continue d’augmenter. Elle est en rapport à une diminution de la qualité de vie et de l‘espérance de vie et surtout au niveau des complications métaboliques comme le diabète, hypertension, dyslipidémie, apnée du sommeil qui l’accompagnent.

L’obésité : Comment peut-on la mesurer ?

L’obésité se mesure en fonction de l’index de masse corporelle (IMC), ce qui correspond à une grandeur (qui s’exprime en kg/m²) permettant d’estimer la corpulence d’une personne. Il s’obtient selon la formule suivante : IMC = poids/taille X taille. « Le poids en kilogrammes divisé par le carré de la taille en mètres (kg/m2) est l’indice utilisé pour déterminer et classer le surpoids et l’obésité chez les adultes. Selon l’OMS le surpoids correspond à un IMC égal ou supérieur à 25, l’obésité à un IMC égal ou supérieur à 30 et l’obésité morbide à un IMC égal ou supérieur à 40.

Pour les patients et les patientes dont l’IMC est supérieur à 40 (obésité morbide), les médecins recommandent un traitement de l’obésité appelée « chirurgie bariatrique » ou « chirurgie de perte de poids ». Les interventions de chirurgies bariatriques agissent soit pour diminuer la quantité de nourriture, soit pour limiter l’absorption des aliments dans l’intestin grêle, ou pour une combinaison des deux.

Pendant une chirurgie de l’obésité, comme la sleeve gastrique une perte de poids importante se produit rapidement, mais elle laisserait un excès de peau inconfortable qui risque d’affecter l’image de soi. De ce fait, les patients peuvent discuter de leurs options pour les procédures d’une chirurgie plastique après une chirurgie de perte de poids.

Devant cette situation complexe, une nouvelle discipline a vu le jour, à savoir l’endoscopie bariatrique avec pour objectif les mêmes résultats que la chirurgie bariatrique tout en minimisant le risque des complications. La sleeve gastroplastie endoscopique est l’une de ces techniques prometteuses.

Sleeve gastroplastie endoscopique : De quoi s’agit-il ?

La sleeve gastroplastie endoscopique est une technique de chirurgie bariatrique mini-invasive sans incision innovante et parfaitement adaptée aux patients qui ne souhaitent pas recourir à la chirurgie de l’obésité.

La sleeve gastroplastie endoscopique est une technique endoscopique de suture de la paroi interne de l’estomac qui est réalisée par voie naturelle et sous anesthésie générale. IL est donc effectué une réduction du volume gastrique d’environ 70 % en donnant la forme d’un tube sans ablation d’une partie de l’estomac et sans cicatrice.

Sleeve gastroplastie endoscopique permet-elle de perdre du poids ?

L’obésité est une maladie chronique qui peut certes être traitée mais pas guérie complètement et les résultats à long terme, à savoir entre 5 et 10 ans, seront généralement dépendants de 5 facteurs variables selon chaque patient, à savoir : limitation des aliments et boissons sucrés ; une grande attention aux périodes de stress pour éviter le grignotage ; l’absence d’alcool ; la pratique d’une activité physique régulière et surtout avoir un suivi à vie.

Pour la sleeve endoscopique les résultats à un an sont de l’ordre de 15 à 25 kg, perte pondérale qui va ainsi aider les patients avec un IMC de 30 à 35 à atteindre leurs objectifs. Étant donné qu’il s’agit d’une intervention qui ne date pas de très longtemps, il n’y a, à ce jour, que peu de résultats à long terme qui peuvent être analysées. Selon une étude américaine, il a été rapporté une perte pondérale d’environ 15 % du poids totale à 5 ans ce qui est très satisfaisant pour une technique endoscopique.

Cette mise au point sur la sleeve endoscopique ouvre de nouvelles perspectives dans la prise en charge de l’obésité. En effet, cette technique, même si elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale, trouve quand même sa place au sein des techniques existantes.

La sleeve endoscopique pour quel poids

Les patients éligibles à la Plicature gastrique sont tout particulièrement les personnes en surpoids avec un IMC compris entre 27-30 en plus de la présence d’un ou de plusieurs troubles comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’apnée du sommeil, l’hypercholestérolémie – ou à des personnes en obésité modérée (IMC 30-35) avec ou sans comorbidité. Ceci sans compter, l’avantage de la sleeve endoscopique c’est qu’elle peut être proposée à des patients, et ce indépendamment de leur IMC et qui présentent des craintes de l’opération du fait des complications potentielles.