Email : clinique.obesite.tunisie.fr@gmail.com

Horaire d'ouverture : Lundi - Samedi - 08:00 - 20:00
  Contact : +33 1 84 14 84 40

Tout savoir sur l'obésité

Tout savoir sur l’obésité, une maladie chronique du tissu adipeux

L’obésité est définie comme étant un problème de santé publique complexe que les experts médicaux reconnaissent désormais comme étant basée sur plusieurs facteurs. Ceux-ci incluent des causes physiques, psychologiques et génétiques.

Nous allons donc dans ce qui suit définir l’obésité selon les experts médicaux. Nous passerons également en revue les points importants sur la question de savoir si les gens devraient considérer l’obésité comme une maladie chronique des tissus adipeux ou pas.

Il faut savoir tout d’abord que les grandes organisations médicales considèrent l’obésité comme une maladie, alors que certains professionnels de la santé ne sont pas du tout d’accord. Voici donc les principales raisons.

Principales techniques de mesure de l’obésité

Les spécialistes du domaine considèrent l’obésité comme une condition dans laquelle une personne développe un excès de graisse corporelle, également connu sous le nom de tissu adipeux. Parfois, les médecins peuvent utiliser le terme « adiposité ». Ce terme décrit l’état de l’excès de tissu adipeux dans le corps.

Cette graisse supplémentaire risque d’entraîner des complications pour la santé, notamment le diabète sucré de type 2, l’hypertension artérielle et les maladies coronariennes.

Les médecins utilisent des mesures telles que le poids corporel, la taille corporelle et la corpulence pour définir l’obésité. Certaines des mesures comprennent :

L’indice de masse corporelle

Le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC) est le poids en kg divisé par la taille au carré

Il existe 3 classes d’obésité selon la plage d’IMC et qui sont :

  • L’obésité de classe I : un IMC de 30 à 34,9
  • L’obésité de classe II, ou obésité grave : un IMC de 35 à 39,9
  • L’obésité de classe III ou obésité sévère : un IMC de 40 et plus

Le tour de taille

Le fait d’avoir une plus grande quantité de graisse abdominale par rapport au reste du corps entraîne un plus grand risque de complications pour la santé. Ainsi, une personne peut avoir un IMC qui se situe dans la plage du « surpoids » mais les médecins la considèrent comme une obésité centrale en raison de son tour de taille.

Il est possible de trouver combien fait votre tour de taille en mesurant votre taille juste au-dessus de vos hanches.  Une personne risque plus de souffrir d’affections liées à l’obésité lorsque son tour de taille est supérieur à 40 pouces pour un homme et à 35 pouces pour une femme qui n’est pas enceinte.

Des mesures comme l’IMC et le tour de taille sont des estimations de la quantité de graisse qu’une personne possède. Ils ne sont pas parfaits.

En effet, il est possible de rencontrer certains culturistes et athlètes de performance qui peuvent être tellement musclés qu’ils ont un IMC qui se situe dans la plage de l’obésité.

La plupart des médecins spécialistes du domaine utiliseront l’IMC pour faire une meilleure estimation de l’obésité chez une personne, mais cela peut ne pas être exact pour tout le monde.

La maladie : Qu’est-ce que c’est exactement ?

Après les mesures définissant l’obésité, les spécialistes de l’obésité doivent commencer par se demander ce que signifie le terme « maladie ». Cela s’est avéré difficile en ce qui concerne l’obésité.

Toutefois il semblerait que le terme est trop compliqué pour être complètement défini. Contrairement aux mesures scientifiques qui ont une équation et des chiffres derrière elles, la maladie ne peut pas avoir une définition aussi tranchée.

Selon la définition du dictionnaire la maladie serait « Une condition du corps animal ou végétal vivant ou de l’une de ses parties qui altère le fonctionnement normal et se manifeste généralement par des signes et des symptômes distinctifs. »

Ce que les médecins savent, c’est qu’il existe une différence dans la façon dont le public, les compagnies d’assurance et divers établissements de santé considèrent une maladie par rapport à une autre qui ne l’est pas.

Pourquoi l’obésité est considérée comme une maladie

Des années de recherche ont conduit les médecins spécialistes à conclure que l’obésité est un problème de santé qui serait notamment plus qu’un concept de « calories entrantes et sortantes ».

A titre d’exemple, les médecins ont découvert que certains gènes peuvent augmenter la sensation de faim d’une personne, ce qui l’amène à manger beaucoup plus et cela peut contribuer à l’obésité.

De plus, d’autres maladies ou troubles médicaux peuvent faire prendre du poids à une personne comme par exemple :

  • L’hypothyroïdie
  • La maladie de Cushing
  • Le syndrome des ovaires polykystiques

La prise de certains médicaments pour d’autres problèmes de santé peut aussi entraîner une prise de poids comme certains antidépresseurs.

Les spécialistes du domaine savent aussi que deux personnes de la même taille peuvent avoir le même régime alimentaire et que l’une peut être obèse et l’autre pas. Cela est dû à différents facteurs comme le taux métabolique de base d’une personne à savoir combien de calories son corps brûle au repos ainsi que d’autres facteurs de santé.

Différentes raisons pour lesquelles l’obésité n’est pas considérée comme une maladie

Tous les experts médicaux ne sont pas d’accord avec le fait que l’obésité est une maladie. Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles certains peuvent rejeter l’idée que l’obésité est une maladie, étant donné les méthodes actuellement disponibles pour mesurer l’obésité et ses symptômes :

Il n’y a pas de moyen clair de mesurer l’obésité tout simplement parce que l’indice de masse corporelle ne s’applique pas à tout le monde, comme les athlètes d’endurance et les haltérophiles, les médecins ne peuvent pas toujours utiliser l’IMC pour définir l’obésité.

De plus, l’obésité ne reflète pas toujours une mauvaise santé. Elle peut tout aussi bien être un facteur de risque pour d’autres conditions médicales, mais elle ne garantit pas qu’une personne aura des problèmes de santé.

Certains médecins n’aiment pas appeler l’obésité une maladie, car l’obésité n’a pas toujours des effets négatifs sur la santé.

Un certain nombre de facteurs influencent l’obésité, dont certains ne peuvent pas être contrôlés. Si les choix alimentaires et le niveau d’activité physique peuvent jouer un rôle, la génétique aussi est importante

Certains experts médicaux craignent que le fait d’appeler l’obésité une maladie puisse « favoriser une culture d’irresponsabilité personnelle ». Parce que les médecins veulent souvent que leurs patients jouent un rôle actif dans leur santé, certains craignent que la classification de l’obésité comme une maladie puisse affecter la façon dont les gens traitent leur santé ou pensent à des options et à des aptitudes.

Définir l’obésité comme une maladie peut accroître la discrimination à l’égard des personnes obèses. Enfin effet, certains chercheurs ont exprimé leur inquiétude quant au fait que la définition de l’obésité comme une maladie permet à d’autres de séparer et de classer davantage les personnes comme obèses.

L’obésité : un problème extrêmement compliqué

L’obésité est effectivement un problème compliqué et émotionnel et ce pour de nombreuses personnes. Les chercheurs savent en fait que plusieurs facteurs entrent en jeu, notamment la génétique, le mode de vie, la psychologie, l’environnement, etc.

Certains aspects de l’obésité sont évitables :  une personne peut idéalement apporter des modifications à son régime alimentaire et à sa routine d’exercices pour développer et maintenir sa santé cardiaque, sa capacité pulmonaire, son amplitude et sa vitesse de mouvement et son confort.

Cependant, les médecins savent que certaines personnes effectuent ces changements, mais sont toujours incapables de perdre des quantités importantes de poids.

Pour ces raisons, le débat sur l’obésité en tant que maladie se poursuivra probablement jusqu’à l’émergence d’autres méthodes permettant de déterminer l’obésité de manière numérique et fiable.